Contact
Support
AVAILABLE
in stock

Les managers de reflex ces prennent le contrôle de la société avec l’appui de Crédit Mutuel Equity et du fonds Definvest du ministère des Armées, géré par Bpifrance

reflex ces réorganise son capital autour de ses managers clés qui prennent le contrôle de la société. Crédit Mutuel Equity et le fonds Definvest du ministère des Armées, géré par Bpifrance en s’appuyant sur l’expertise de la Direction générale de l’armement (DGA), investissent à cette occasion 8 M€ pour soutenir le développement de l’entreprise francilienne.

Fondée en 2000, reflex ces est une société spécialisée dans la conception et la fabrication de cartes et systèmes électroniques embarqués complexes. Implantée à Lisses (91) et en Californie (USA), l’entreprise qui réalise 23 millions d’euros de chiffre d’affaires, compte plus de 70 collaborateurs.

Pour ses clients du secteur de la défense, de la cybersécurité, des biosciences, de l’instrumentation ou encore de la finance, reflex ces propose des solutions à base de FPGA (« Field Programmable Gate Arrays » ou « réseaux logiques programmables ») allant de réalisations sur mesure à des produits standards commercialisés en catalogue. Le FPGA est une solution technologique répondant aux problématiques de traitement de données massives très rapides, adaptée à de nombreuses applications nécessitant des capacités de reprogrammation et d’adaptabilité, tout en permettant un court time-to-market.

« Le but de la réorganisation de notre capital est simple : renforcer le plan de développement en cours par une stratégie de croissance externe ciblée. La présence de Crédit Mutuel Equity et de Definvest à nos côtés reflète parfaitement cette volonté de développement et de croissance rapide sur des marchés technologiques à forts potentiels. Je suis particulièrement fier de l’aboutissement de ce projet aux côtés de l’équipe de management qui va s’inscrire dans cette nouvelle dynamique de croissance », explique Sylvain Neveu, Président du groupe reflex ces.

Pour Sébastien Lecornu, ministre des Armées : « A travers ce quinzième investissement, Definvest s’illustre une nouvelle fois comme un outil incontournable du ministère des Armées. Ce fonds permet de soutenir des entreprises stratégiques comme reflex ces, en appuyant leur croissance et leur diversification et contribue ainsi à notre souveraineté. »

« Nous sommes très heureux de concrétiser cette opération bâtie avec l’équipe de management de reflex ces pour lui permettre de prendre le contrôle du groupe. L’entreprise, très reconnue pour ses compétences uniques dans la filière française de l’électronique de défense, est l’un des acteurs de notre souveraineté nationale, dont les enjeux sont exacerbés par le contexte géopolitique actuel. De plus, la diversification de son portefeuille client lui donne de belles perspectives pour assurer son développement. », ajoute Jean-Baptiste Champeau chez Crédit Mutuel Equity.

« Nous sommes ravis d’avoir l’opportunité d’accompagner reflex ces et ses dirigeants dans cette nouvelle étape de son développement qui passera, entre autres, par une stratégie de croissance externe ciblée. Ce plan de développement permettra au groupe, en capitalisant sur son expertise reconnue, d’élargir encore son offre et son portefeuille de clients. Cet investissement s’inscrit ainsi pleinement dans la stratégie du fonds Definvest qui a pour vocation de soutenir les acteurs de la filière Défense en contribuant à leur consolidation et à leur renforcement dans la chaine de valeur. », ajoutent Ménelé Chesnot et Baptiste Proveau chez Bpifrance.

« Malgré un contexte délicat autour des composants électroniques, le savoir-faire très technique de reflex ces et la dynamique actuelle des applications du FPGA sur les marchés Défense et Cybersécurité, combinés à la stratégie de consolidation portée par le management, ont suscité un intérêt important de la part des industriels et des financiers consultés. » complète Raphael Petit, Partner chez Oaklins France.

À propos de Crédit Mutuel Equity :

Crédit Mutuel Equity regroupe l'ensemble des activités de Capital Investissement de Crédit Mutuel Alliance Fédérale : Capital Développement, Capital Transmission et Capital Innovation.

Crédit Mutuel Equity accompagne en capital les dirigeants, à tous les stades de développement de leur entreprise – de l'amorçage à la transmission - en leur donnant les moyens et le temps nécessaires pour mettre en œuvre leurs projets de transformation. Crédit Mutuel Equity réunit ainsi plus de 350 dirigeants partageant leurs convictions et leurs interrogations au sein d'un véritable réseau d'entrepreneurs qui offre à chacun, quelle que soit la nature de son projet, l'assurance de bénéficier de l'expérience des autres. En investissant ses propres capitaux (3,5 milliards d'euros), Crédit Mutuel Equity finance les projets des entreprises selon des horizons de temps adaptés à leur stratégie de développement, et ce aussi bien en France qu’en Allemagne, en Suisse et au Canada.
Pour en savoir plus : www.creditmutuel-equity.eu

À propos de de Bpifrance, la DGA et leur fonds d’investissement Definvest

Les investissements en fonds propres de Bpifrance sont opérés par Bpifrance Investissement. Bpifrance finance les entreprises – à chaque étape de leur développement – en crédit, en garantie et en fonds propres. Bpifrance les accompagne dans leurs projets d’innovation et à l’international. Bpifrance assure aussi leur activité export à travers une large gamme de produits. Conseil, université, mise en réseau et programme d’accélération à destination des startups, des PME et des ETI font également partie de l’offre proposée aux entrepreneurs.
Grâce à Bpifrance et ses 50 implantations régionales, les entrepreneurs bénéficient d’un interlocuteur proche, unique et efficace pour les accompagner à faire face à leurs défis.
Plus d’information sur : www.Bpifrance.fr - https://presse.bpifrance.fr/ - Suivez-nous sur Twitter : @Bpifrance - @BpifrancePresse

La Direction générale de l’armement (DGA) : force d’expertise, d’essais et d’ingénierie au sein du ministère des Armées, la DGA a pour missions d’équiper les armées de façon souveraine, de préparer le futur des systèmes de défense, de promouvoir la coopération européenne et de soutenir les exportations. Premier acheteur de l’État, en 2021 la DGA a passé 23,5 milliards d’euros de commandes à l’industrie et investi 1,404 milliard d’euros au profit de l’innovation et des projets de technologie de défense. Avec 18 sites en France, ses 10 000 hommes et femmes civils ou militaires, dont près de 60 % de cadres, ingénieurs ou experts, et son réseau de collaborateurs à l’international, la DGA intervient dans tous les domaines de la défense (combat terrestre, naval, aérien, systèmes électroniques de communication et d’information, dissuasion, espace, cyber-sécurité, robotique, etc.).
Plus d’information sur : www.defense.gouv.fr/dga et www.ixarm.com – Suivez-nous sur Twitter : @DGA

Doté de 100 millions d'euros apportés par le ministère des Armées, Definvest allie les expertises complémentaires de la Direction générale de l’armement (DGA) et de Bpifrance. Le fonds vise, dans le prolongement des dispositifs de soutien aux PME déjà déployés par la DGA, à prendre des participations au capital des PME Stratégiques de la BITD, aux côtés d’investisseurs financiers et industriels, pour leur permettre de se développer en toute autonomie.

Investisseurs 

Crédit Mutuel Equity :
Jean-Baptiste Champeau, Directeur de Participations
+33 1 53 48 53 14

Lucas Crosetti, Chargé d’Affaires
+33 1 53 48 53 17

Bpifrance Investissement :
Ménelé Chesnot, Directeur d’Investissement senior
06 24 79 40 88

Baptiste Proveau, Directeur d’Investissement
06 30 50 96 58

Ludovic Soulabaille, Analyste
07 88 87 03 75

Intervenants investisseurs

Avocats d’affaires
Fieldfisher (Pascal Squercioni, Valentin Segret)
Lamartine Conseil (Thierry Filippi, Clément Langeard)

DD Financière
Oderis (Aurélien Vion, Louis Templier)

DD Juridique corporate
Fieldfisher (Pascal Squercioni, Valentin Segret)

DD Fiscale et Sociale
Fieldfisher (Antoine Gabizon, Laurence Dumure Lambert)

 Société

Sylvain Neveu, Président

Intervenants société

Conseil M&A
Oaklins France (Raphaël Petit, Sophie Zanella, Guillaume Lecomte)

Avocats d’affaires
Degroux Brugère Avocats (Jérémie Swiecznik, Maxim Khlopotin, Marguerite Galois-Boyé)

DD Financière & Juridique (D’ornano)

Dette
LCL, arrangeur (Sandrine Albin, Laurent Suscosse)
Caisse d’Epargne (Julien Jonasson)
BNP Paribas (Sandra Llongario)
Banque Populaire Rives de Paris (Virginie Rojo Y Pinto)

Dette Avocats (Cornet Vincent Segurel)

Conseil couverture taux (Kerius Finance, Sébastien Rouzaire)

v

v

v

Contacts presse

Crédit Mutuel Equity
Véronique Richez-Lerouge - v.richez-lerouge@reso-media.com - 06 14 63 90 00

Bpifrance
Sophie Santandrea - sophie.santandrea@bpifrance.fr - 01 45 65 51 62

Keep me informed

If you want to know more about REFLEX CES, sign up for our newsletter to be updated on our initiatives, sectorial news and upcoming events.

Reflex CES Reflex CES